actualites

Deux robots Nao dans les classes de l'IEM

Depuis la dernière rentrée des classes, l’école de l’Association Notre-Dame à Neuilly a « recruté » deux assistants des professeurs d’un genre nouveau : des robots humanoïdes, autonomes et interactifs.

Baptisés « Nao », ils ont été conçus en 2005 par la start-up française Aldebaran Robotics (rachetée depuis par le japonais Softbank) qui a fait de l’utilisation de ce modèle de robot en milieu scolaire un axe prioritaire de son développement.

A ce jour, environ 200 Nao ont été mis en service au sein d’environnements éducatifs spécialisés, principalement aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Aucun en France dans le cadre d'une expérience pérenne, jusqu’à ce mois de septembre 2015 grâce au projet porté par un collaborateur de CNP Assurances et financé par la Fondation CNP Assurances.

Au départ, Nao était commercialisé comme outil de recherche en informatique et robotique. C’est par hasard que des utilisateurs se sont aperçus qu’il était particulièrement apprécié des enfants autistes. Dès lors des applications d’apprentissage ont été développées.

A Neuilly, l’école de l'Institut d'Education Motrice accueille une centaine d’enfants handicapés moteurs, âgés de 3 à 16 ans. La plupart souffre de troubles d’apprentissage ou du comportement dits « associés » (lenteur, dyslexie, déficit d’attention, troubles de type autistique...).

 

Atout pédagogique majeur : la programmation des robots avec les enfants

Le projet de l’équipe pédagogique vise à s’appuyer sur les capacités programmatiques des deux robots pour travailler notamment sur le thème des émotions (les identifier, les comprendre, les classer) mais aussi favoriser les apprentissages plus traditionnels que sont les mathématiques, le français ou encore l’amélioration du schéma corporel par des exercices de danse.

S’ils disposent d’un contenu pédago-éducatif propre, les deux Nao ont la particularité d’être programmables pendant une séance de travail, favorisant ainsi plus largement l’interactivité avec les enfants. Bien sûr, le niveau d’utilisation des robots se fait en fonction de l’âge et du niveau des élèves. (Voir la vidéo ci-dessous.)

Avec les plus jeunes, par exemple, les enseignants font simplement parler Nao : il va leur demander leur prénom, le temps qu’il fait... des exercices interactifs élémentaires. A l’inverse avec les plus grands, il s’agit de travailler sur la programmation pour agir directement sur le comportement du robot : lui faire exécuter une chorégraphie ou écrire une histoire que Nao racontera ensuite selon une mise en scène définie.

Selon les premiers retours d’expérience, l’adhésion des enfants a été immédiate ; les robots rebaptisés « David » et « Nana » sont devenus leurs mascottes. Les élèves se disent beaucoup plus motivés par les apprentissages et osent plus facilement répondre à une question lorsqu’elle est posée par le robot plutôt que par l’enseignant.

Du côté des professeurs justement, l’évaluation de ce dispositif expérimental s’avère positive malgré une mise en route délicate et quelques bugs récurrents. La programmation du robot et les résultats obtenus produisent chez les élèves une véritable fierté, atout non négligeable pour l’éducation d’élèves en difficulté ; c’est probablement la piste d’utilisation la plus viable car elle offre le plus de potentialités pédagogiques pour les classes de l’école primaire et du collège.

 

La vidéo - L’innovation au service de l’éducation : « Nao à l’école » - a été tournée début mars 2016 par la Fondation CNP Assurances dans les classes de l’école de l’Association Notre-Dame ; les enseignantes y témoignent de l’expérimentation pédagogique en cours.

Pour accéder à la vidéo, cliquer ici

Poste d'ergothérapeute à pourvoir

ERGOTHERAPEUTE H/F CDI TEMPS PARTIEL 50%

(1er Avril 2016)


L’ergothérapeute travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire qui accueille à la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de Senonches, des personnes en situation de polyhandicap et fortement dépendantes.


Diplôme requis : Diplôme d’état d’ergothérapie.
Horaires et roulements de travail : Temps partiel 50% organisé conformément aux dispositions de l’accord d’entreprise (CCN51) relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail en vigueur dans l’établissement.
Mission globale : L’ergothérapeute inscrit sa démarche dans l’analyse des problématiques en lien avec le handicap rencontré dans le quotidien et évalue les capacités de la personne en situation de handicap et son indépendance dans les actes de la vie quotidienne. Il ou elle se doit de proposer des aides techniques nécessaires à la situation de la personne et en faire le suivi, de réadapter l’environnement du résident pour faciliter sa mobilité et d’améliorer l’autonomie et le confort des résidents. Son activité concourt à la prévention, à la sécurité et au maintien des acquis des résidents.
Compétences requises et/ou à acquérir : L’ergothérapeute
• Inscrit le sens de sa démarche dans une dimension de qualité relationnelle et de rencontre.
• A le souci de situer les troubles dans la globalité de l’évolution de la personne handicapée.
• Développe les potentialités des personnes dans le respect de leur dignité, de leurs capacités et de leurs envies.
• Articule sa démarche en tenant compte de l’activité et de l’organisation de l’équipe.
• Evalue et révise avec l’équipe les résultats obtenus et réadapte les moyens entrepris avec les capacités de chaque résident.
• Participe aux réunions diverses, bilans, synthèses.
• Transmet ses observations par écrit et par oral.
• Contribue à la démarche institutionnelle.
• Est en contact avec les familles et représentants légaux des résidents en assurant le lien avec l’institution.
• Participe à l’élaboration et à la mise en œuvre du Projet d’établissement dont il relève ainsi que des projets personnalisé d’accompagnement.


Pour postuler à ce poste par courrier, envoyer votre candidature à :
Antoine KOUTOU
MAS de Senonches 6, Rue Vallées
28250 Senonches
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Poste de masseur-kinésithérapeute

MASSEUR-KINESITHERAPEUTE H/F CDI TEMPS PARTIEL 50%

(1er Avril 2016)


Le Masseur-kinésithérapeute travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire qui accueille, à la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de Senonches, des personnes en situation de polyhandicap et fortement dépendantes.


Diplôme requis : Diplôme d’état de Masseur-kinésithérapie.
Horaires et roulements de travail : Temps partiel 50% organisé conformément aux dispositions de l’accord d’entreprise (CCN51) relatif à l’aménagement et à la réduction du temps de travail en vigueur dans l’établissement.
Mission globale : Le kinésithérapeute inscrit sa démarche dans l’analyse des problématiques en lien avec le handicap rencontré dans le quotidien et intervient au niveau des différents troubles liés au vieillissement ou à la régression psycho et loco motrice de la personne en situation de handicap.
Il doit garantir, sur le plan psychomoteur et locomoteur, la dispensation de soins masso-kinésithérapiques de qualité dans le cadre des objectifs de rééducation et de réadaptation déterminés en collaboration avec l’équipe médicale et encadrante.
Il participe et adhère aux objectifs du projet de vie de l’ensemble des résidents de la MAS, afin de favoriser le maintien des acquis, la prévention des risques de régressions, le développement des apprentissages, la stimulation des capacités motrices, sensitives et cognitives avec pour objectif principal, la qualité de vie des résidents.
Il ou elle se doit de proposer des aides techniques nécessaires à la situation de la personne et en faire le suivi, de réadapter l’environnement du résident pour faciliter sa mobilité et d’améliorer l’autonomie et le confort des résidents. Son activité concourt à la prévention, à la sécurité et au maintien des acquis des résidents.
Compétences requises et/ou à acquérir : Le masseur-kinésithérapeute doit avoir une bonne connaissance des effets du vieillissement et du syndrome de régression psychomotrice des résidents. Il soutient les équipes dans leur pratique en proposant une écoute adaptée et bienveillante par rapport aux problématiques rencontrées et un éclairage théorique des situations en lien avec les problèmes psychomoteurs des résidents.
Il a le souci de situer les troubles dans la globalité de l’évolution de la personne en situation de handicap et articule sa démarche en tenant compte de l’activité et de l’organisation de l’équipe.

 

Pour postuler à ce poste par courrier, envoyer votre candidature à :
Antoine KOUTOU
MAS de Senonches

6, Rue Vallées
28250 Senonches
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La MAS Notre-Dame partenaire de l'école Sainte-Marie

La MAS Notre-Dame est à l'origine d'un partenariat avec l'école Sainte-Marie de Senonches. Ce partenariat s'inscrit autour d'un projet d'art plastique construit par les résidents et les enfants. Une fois par mois, l'école vient profiter de cette activité en lien avec son programme pédagogique. L'idée étant de partager le vivre ensemble et favoriser l'inclusion des résidents dans la commune.

 

 

 

L'"IEM Allo ???" de mars est paru !

Le numéro de mars d'"IEM Allo ???", le petit journal publié mensuellement par les classes de l'IEM, vient de paraître.

Nous vous proposons de le découvrir en cliquant sur ces deux liens :

Page 1 / Page 2

La semaine asiatique de Senonches

Pour la seconde année consécutive, le mois de mars a été synonyme d'une belle évasion culturelle à la MAS Notre-Dame de Senonches.

Le principe de cette manifestation annuelle : choisir un continent et organiser toutes sortes d'activités autour de celui-ci (repas, mode de vie, culture, tenue vestimentaire...). Si l'an passé l'Afrique a été le continent à l'honneur, ce fut cette année au tour de l'Asie, chaque pavillon ayant été décoré aux couleurs et traditions d'un pays asiatique.

 

Nous vous laissons découvrir en image ce bel événement.

 

 

 

 

 

 

L'AND dans la presse

L'Association Notre-Dame est à l'honneur dans le Journal de Neuilly ce mois-ci.

Le magnifique concert Pro-Musicis offert par Delphine Bardin au piano et Sarah Louvion à la flûte a fait l'objet d'un article dans le numéro du mois de mars.

Quant aux 10 ans de l'Association Vitamine Bridge qui ont été célébrés dans les locaux de l'AND, ils ont également été relayés dans le Journal de Neuilly.

Pour accéder aux deux articles du Neuilly Journal Indépendant du mois de mars 2016, cliquer ici

L'atelier floral de la MAS Princesse Mathilde

 

Depuis octobre 2015, 12 résidents de la MAS Princesse Mathilde et de l'accueil de jour, accompagnés de cinq AMP, participent deux fois par mois à l'atelier Art Floral.

L'art floral est la spécialité des fleuristes. Qu'il s'agisse d'un simple bouquet ou d'une composition sophistiquée, toutes les variétés de fleurs peuvent être utilisées.

 

Pour les personnes en situation de handicap, cet atelier a de nombreuses vertus. Dès la naissance en effet, l'être humain doit accepter de perdre de manière réelle et symbolique.
Pour accéder à de nouvelles étapes de son développement, il doit s'adapter et faire face aux événements de la vie. Par exemple : se lever et ne pas se sentir bien au fond de soi.

• L'art a un pouvoir expressif (qui facilite la communication et produit des effets relationnels). C'est une activité humaine qui résume la capacité de l'homme à exprimer son idéal du BEAU.
• L'art floral encourage les personnes à réagir pour agir. Il engage celles-ci dans un projet artistique où l'ensemble des mécanismes corporels sont impliqués.
• Le corps et l'esprit sont étroitement liés dans un processus émotionnel complexe de réflexion et ressentis négatifs.
• L'art floral est un moyen particulièrement adapté aux personnes ayant un handicap. Il procure à ces personnes un plaisir sensoriel et émotionnel corrélé au goût et au plaisir esthétique.

 

Cet atelier a plusieurs objectifs :

Celui tout d'abord de donner aux personnes en situation de handicap l'envie d'aller mieux par la connaissance de soi. En redonnant à ces personnes l'envie de s'exprimer et de s'investir dans un projet artistique, l’atelier floral leur permet d'affirmer leur choix, de retrouver confiance en soi et estime de soi.

 

Voici en images les réalisations des résidents.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous au cabaret !

Le 21 janvier dernier, les résidents de la MAS Notre-Dame de Senonches ont eu la chance de participer à un très beau spectacle.

C'est dans un cabaret situé à Vitot près d’Evreux que chacun a pu profiter d'une belle journée de divertissements et de plaisirs autour d’un repas gastronomique et d’un spectacle alliant chant, danse et magie.

Les photos de ce sympathique et très festif événement parlent d'elles-mêmes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De belles vacances à la montagne

Du 9 au 16 janvier dernier, cinq résidents de la MAS Notre-Dame de Senonches encadrés de cinq accompagnateurs se sont rendus dans les Alpes du Nord, à Albiez-Montrond. Tous ont pu participer à diverses activités telles que du handiski ou des promenades en chiens de traineau dans un espace totalement accessible et adapté. Un très beau séjour dans un cadre magnifique dont tout le monde gardera un excellent souvenir.

En voici quelques photos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Devenir benevole

Association Notre-Dame

 

L’Association Notre-Dame, reconnue d’utilité publique depuis 1855, a vocation à accueillir des personnes en situation de handicap moteur.

 

L’Association, par l’intermédiaire de son Conseil d’Administration, décide des orientations à prendre, réalise les investissements nécessaires et assure la gestion des personnels qui font fonctionner :

 

A Neuilly/Seine (92200)

 

Un Centre pour Enfants et Adolescents qui assure scolarité et rééducation pour 92 enfants et adolescents, internes ou externes et en période postopératoire relevant d’une situation de handicap moteur.

Un Service de Soins à Domicile - SSESD-SESSAD qui suit 68 enfants scolarisés individuellement dans des classes ordinaires ou collectivement en CLISCLISDéfinition: Classes pour l'Inclusion Scolaire...
et ULISULISDéfinition: Unités Localisées pour l'Inclusion Scolaire...
.

Une Maison d’Accueil Spécialisée - MAS  qui accueille en hébergement 44 résidants adultes et propose 16 places en accueil de jour.

 

A Senonches (28250)

 

Une Maison d’Accueil Spécialisée - MAS pour 58 résidants adultes en situation de polyhandicap vivants dans de petites unités de vie avec un accueil temporaire pour quatre personnes et un accueil de jour de 2 places.

 

Un personnel qualifié de 350 salariés travaille au service des enfants et adultes qui sont confiés à l’Association Notre-Dame. Ils sont aidés par plus d’une centaine de bénévoles qui organisent : ateliers, sorties, distractions et tissent des relations d’amitié et de confiance.