Association Notre-Dame

L'AND fière de ses bénévoles !

Roselyne Javary, est coordinatrice des bénévoles de l’association Notre-Dame. Alors que plus d’une centaine d’entre eux consacrent une partie de leur temps à l’animation de la MAS Princesse Mathilde, il nous a semblé important de rappeler l’importance de leur présence auprès des résidents.

 

Comment l’association trouve-t-elle des bénévoles ?
Roselyne Javary : Cela fonctionne beaucoup grâce au bouche à oreilles, certains bénévoles incitant des amis à venir. C’est par exemple le cas de Corine Lucas qui organise tous les quinze jours le vendredi matin, un atelier dans le hall de la MAS sur un thème différent : cuisine, informatique... Si des amis sont disponibles, ils se joignent à elle pour l’animation de cet atelier. Le recrutement se fait aussi via le site Internet ou par le biais de la Conférence Saint Vincent de Paul. Les écoles du quartier sont également des partenaires privilégiés. Cinq élèves de Saint Dominique, par exemple, emmènent, tous les quinze jours, cinq résidents à la messe à Saint Pierre. Les lundis et mardis des jeunes de Sainte-Croix viennent rendre visite aux résidents de la MAS entre 16 heures et 17 heures.
Comment se déroule le processus de recrutement ?
R. J. : Lorsqu’une personne souhaite devenir bénévole, je la reçois afin de lui présenter l’association, lui raconter son histoire et ce qu’elle est aujourd’hui. J’aime beaucoup ce contact avec la personne candidate au bénévolat. Il me permet de connaître ses motivations. D’ailleurs, j’en décourage certains. Ensuite, le ou la candidate rencontre Nora Azelout, adjointe de direction de la MAS, qui lui explique les aspects plus pratiques, les responsabilités qui lui incombent... Enfin, une rencontre avec la psychologue est planifiée. Elle permet d’expliquer au futur bénévole ce qu’est le handicap moteur, quels sont les handicaps secondaires éventuels.
Quels sont le profil et les motivations des bénévoles ?
R. J. : Certains viennent pour faire de nouvelles rencontres, d’autres au départ sont simplement curieux de savoir ce qu’il y a derrière le porche d’entrée. Les bénévoles sont des personnes très dévouées qui ne comptent pas leurs heures, avec de véritables compétences pour certains et pour tous, des capacités d’écoute extraordinaires. Il y a un vrai désir de faire oublier le handicap. On ne vient pas ici pour compatir mais on apporte sa joie de vivre. Nos bénévoles apprécient beaucoup les échanges qu’ils entretiennent avec les résidents. Il faut avoir le goût de l’autre pour faire du bénévolat à l’association. Certains de nos résidents ont de réelles difficultés à s’exprimer et cela demande beaucoup de patience. Nos bénévoles sont tous très fidèles et particulièrement attachés à l’association et à ses résidents. Lorsqu’un bénévole nous quitte, c’est généralement en raison d’un déménagement ou d’une maladie. Pas pour d’autres raisons.
Pouvez-vous nous dire quelques mots des activités proposées par les bénévoles ?
R. J. : Les résidents de la MAS ont accès à 32 ateliers différents. Certains d’entre eux sont assurés par le personnel, d’autres par les bénévoles. Parmi les ateliers, on peut citer : l’histoire de l’art, le bridge, l’atelier spirituel, l’art plastique, l’atelier gestes et musique... Sans oublier les Copains du dimanche qui organisent des sorties au cinéma, à la FNAC, à Bagatelle et même sur le circuit de Montlhéry. Tous les ans un voyage est organisé dans le cadre de l’atelier histoire de l’art. Des bénévoles accompagnés de cinq membres du personnel emmènent onze résidents visiter chaque année une région différente.

association-notre-dame.jpg

Actualités

"L'école de la joie"

Le mensuel "Neuilly magazine" de juin 2022, consacre 2 pages sur l'institut d'éducation motrice de l'Association Notre Dame.

 

cliquez ici pour lire l'article.

 

Messes à la chapelle - site de Neuilly-sur-Seine

Une messe à la chapelle de l'Association est régulièrement proposée aux résidents de la MAS Princesse Mathilde.

 

Vous êtes les bienvenus pour partager ce temps privilégié.

 

Pour connaître les prochaines dates de messes à la chapelle, cliquez ici

 

L'entrée se fait par le 46 avenue du Roule.

 

 

INDEX D’EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES POUR L’ANNEE 2021

L'index synthétique de l'égalité femmes-hommes, calculé à partir de cinq indicateurs, permet aux entreprises de mesurer les résultats atteints sur le plan de l'égalité professionnelle.

Plus le score est élevé sur les cinq indicateurs, plus l'entreprise obtient de points.

 

En 2021, l'index d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de l'Association Notre Dame se décompose de la façon suivante :

- écart de rémunération femmes-hommes : 39/40

- écart de répartition des augmentations individuelles : 20/20

- écart de promotions : 15/15

- nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité : 0/15

- nombre de personnes du sexe sous-représenté parmi les 10 plus hautes rémunérations : 5/10

 

Total de 79 points sur 100 points.

 

Recrutement Accompagnants Educatifs et Sociaux - CDI

La MAS Princesse Mathilde recherche des Accompagnants Educatifs et Sociaux en CDI à temps plein.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Recrutement Kinésithérapeutes à l'IEM - CDI

L'IEM Michel Arthuis recherche deux Kinésithérapeutes en CDI, à temps plein ou à temps partiel.

Pour en savoir plus, cliquez ici

L'AND fière de ses bénévoles !

Roselyne Javary, est coordinatrice des bénévoles de l’association Notre-Dame. Alors que plus d’une centaine d’entre eux consacrent une partie de leur temps à l’animation de la MAS Princesse Mathilde, il nous a semblé important de rappeler l’importance de leur présence auprès des résidents.

 

Comment l’association trouve-t-elle des bénévoles ?
Roselyne Javary : Cela fonctionne beaucoup grâce au bouche à oreilles, certains bénévoles incitant des amis à venir. C’est par exemple le cas de Corine Lucas qui organise tous les quinze jours le vendredi matin, un atelier dans le hall de la MAS sur un thème différent : cuisine, informatique... Si des amis sont disponibles, ils se joignent à elle pour l’animation de cet atelier. Le recrutement se fait aussi via le site Internet ou par le biais de la Conférence Saint Vincent de Paul. Les écoles du quartier sont également des partenaires privilégiés. Cinq élèves de Saint Dominique, par exemple, emmènent, tous les quinze jours, cinq résidents à la messe à Saint Pierre. Les lundis et mardis des jeunes de Sainte-Croix viennent rendre visite aux résidents de la MAS entre 16 heures et 17 heures.
Comment se déroule le processus de recrutement ?
R. J. : Lorsqu’une personne souhaite devenir bénévole, je la reçois afin de lui présenter l’association, lui raconter son histoire et ce qu’elle est aujourd’hui. J’aime beaucoup ce contact avec la personne candidate au bénévolat. Il me permet de connaître ses motivations. D’ailleurs, j’en décourage certains. Ensuite, le ou la candidate rencontre Nora Azelout, adjointe de direction de la MAS, qui lui explique les aspects plus pratiques, les responsabilités qui lui incombent... Enfin, une rencontre avec la psychologue est planifiée. Elle permet d’expliquer au futur bénévole ce qu’est le handicap moteur, quels sont les handicaps secondaires éventuels.
Quels sont le profil et les motivations des bénévoles ?
R. J. : Certains viennent pour faire de nouvelles rencontres, d’autres au départ sont simplement curieux de savoir ce qu’il y a derrière le porche d’entrée. Les bénévoles sont des personnes très dévouées qui ne comptent pas leurs heures, avec de véritables compétences pour certains et pour tous, des capacités d’écoute extraordinaires. Il y a un vrai désir de faire oublier le handicap. On ne vient pas ici pour compatir mais on apporte sa joie de vivre. Nos bénévoles apprécient beaucoup les échanges qu’ils entretiennent avec les résidents. Il faut avoir le goût de l’autre pour faire du bénévolat à l’association. Certains de nos résidents ont de réelles difficultés à s’exprimer et cela demande beaucoup de patience. Nos bénévoles sont tous très fidèles et particulièrement attachés à l’association et à ses résidents. Lorsqu’un bénévole nous quitte, c’est généralement en raison d’un déménagement ou d’une maladie. Pas pour d’autres raisons.
Pouvez-vous nous dire quelques mots des activités proposées par les bénévoles ?
R. J. : Les résidents de la MAS ont accès à 32 ateliers différents. Certains d’entre eux sont assurés par le personnel, d’autres par les bénévoles. Parmi les ateliers, on peut citer : l’histoire de l’art, le bridge, l’atelier spirituel, l’art plastique, l’atelier gestes et musique... Sans oublier les Copains du dimanche qui organisent des sorties au cinéma, à la FNAC, à Bagatelle et même sur le circuit de Montlhéry. Tous les ans un voyage est organisé dans le cadre de l’atelier histoire de l’art. Des bénévoles accompagnés de cinq membres du personnel emmènent onze résidents visiter chaque année une région différente.